performer webcam

La psychologie du performer webcam.  



Les hauts, les bas du mental des camgirls.

Depuis 19 ans que je suis camgirl et 6 ans que je suis coach modèles pour desir-cam, j’ai souvent pu constater des états d’âmes très variables chez les filles.

Baisse de moral chez les camgirls

Jepsychologie du performer webcam ne me souviens pas avoir rencontré personnellement  de baisse de moral depuis le début de mon expérience de camgirl.

Mais ces dernières semaines, j’ai coaché des filles au moral très changeant d’une journée à l’autre. Et le plus intriguant pour moi est que ces filles gagnent énormément d’argent.

Du coup je me suis penchée  sur la question. Je me suis renseignée autour de moi et j’ai conclu que l’activité de performer webcam n’est en effet pas fait pour tout le monde.

Être performer webcam nécessite d’avoir du tempérament.

Chacune d’entre nous évolue différemment et fait face de façon différente aux difficultés que l’on peut rencontrer.

Être performer webcam nécessite d’avoir du tempérament. Nécessite de la rigueur,  de la patience et surtout de l’envie.

Lorsque je me prépare pour faire un show, je suis enthousiaste, j’ai le sourire. Je prépare avec joie mes jouets et mes tenues. Et j’ai hâte de retrouver mes visiteurs qui à coup sûr vont me faire passer un excellent moment, en free comme en privé.

J’aime par dessus tout l’ambiance qui règne dans ma room, le fait qu’on parle de choses et d’autres, que chacun se connaisse, se respecte.

J’aime mes show privés car je les maîtrise comme je le désire, je ne me force jamais à pratiquer un acte dont je n’ai pas envie, je reste la boss de ma room, de mon show. Et je prends plaisir, je me sens bien, je jouis et c’est exquis.

Lorsque je ferme la cam et que je quitte le site j’ai qu’une hâte c’est de revenir partager ces moments magiques avec mes fans.

Une activité indépendante et libre de choix

psychologie du performer webcamPuis soyons honnêtes quand je vois mes gains augmenter à chaque connexion. Comment ne pas avoir le sourire. Je suis chez moi, je choisis mes horaires de connexion, personne ne m’oblige à me connecter. Personne ne me touche et je ne dois pas supporter la stupidité ou la jalousie de collègues de travail, le harcèlement de mes supérieurs… Bref cette activité est l’une des seules où l’on est libre d’agir à sa guise.

  • Mais l’expérience de l’une ne sera pas la même que pour l’autre.
  • Nous avons toutes des caractères différents.
  • L’éducation reste toujours propre à chacune.

En fonction de ces différents points l’activité de performer webcam peut aussi ne pas être si facile à vivre pour toutes.

Du coup voici quelques  difficultés réelles qui peuvent jouer sur le moral de certaines performer webcam :

Je débuterai par la base, le plus personnel. performer webcam est une activité qui selon l’éducation que l’on a reçu peut être classée comme « indésirable ».

Vous avez besoin d’argent, vous passez le cap de vous inscrire. Mais à chaque connexion vous avez la boule au ventre que votre famille, vos proches vous « tombent » dessus, vous reconnaissent, vous jugent.

L’atmophère dans les rooms en free

L’ambiance dans le salon free peut selon les sites être parfois hostile, désagréable, pesante. Chacune n’a pas le caractère nécessaire pour pouvoir faire régner l’ordre tout le long de sa connexion. Et avouons le, une ambiance détestable ne donne pas envie de continuer à se connecter.

Les demandes maladroites des voyeurs

Les demandes des users qui peuvent parfois être choquantes. Certaines ne savent pas dire non, pour gagner un peu plus d’argent et se forcent à faire des choses qu’elles n’aiment pas.

Certaines se mettent en concurrence avec les autres performers. L’activité est propre à chacune, la réussite également. Chacune doit avancer à son propre rythme sans se laisser influencer par les autres.

Les gains qui n’arrivent pas aussi rapidement que prévus

L’attente en salon free ne convient pas à tous les caractères. Avec le confinement j’ai coaché énormément de travailleuses du sexe (escortes masseuses strip-teaseuses…).

Pour nombreuses l’attente de show privé est bien trop longue. L’argent ne rentre pas aussi vite que dans leur activité habituelle. Et la plupart arrêtent rapidement car n’ont pas la patience de gérer leur free… C’est en effet un autre métier.

L’entourage qui s’improvise coach

Il y a aussi de nombreux cas où le conjoint gère de manière directive les connexions de son épouse. Il n’est pas rare d’entendre chez les débutantes le mari à côté donner des ordres : « fait comme ci , réponds-lui ça » …  et ça c’est catastrophique.

L’obligation et le permissive de certains sites

Puis il y a celles qui sont obligées par certains sites d’ouvrir des réseaux sociaux et qui se font littéralement harceler à longueur de journée.

Puis il y a des plateformes où le respect règne et d’autres trop nombreuses où le client est roi et a tous les droits, même ceux d’harceler d’insulter, d’humilier.

Il y a aussi des sites qui ont des comportements très choquants dans leur gestion des performers webcam. Cette semaine une de mes amies camgirls qui testait un nouveau site refuse comme à son habitude la sodomie. La personne qui la coach sur ce site a eu le culot de lui dire : « Essaie au mois avec les doigts sinon tu ne feras jamais de privé. » Honte à vous madame la coach.

L’irrégularité des gains qui tombent, peut aussi être un facteur compliqué à gérer… Nous sommes dans une activité commerciale, comme pour tout commerce il y a des jours avec des jours sans et cela peut jouer sur le moral des filles.

Le fait de perdre un gros client est souvent anxiogène également. Et encore plus si comme certaines on se crée un compte client pour les surveiller et qu’on les voit chez d’autres filles. Et oui nos fans sont libres de dépenser leur argent où bon leur semble.

La compétition chez les camgirls

psychologie du performer webcamLa jalousie entre filles et les coups bas. Très présente sur les sites freemium. Tous ces facteurs peuvent générer chez certaines des troubles.

Ces troubles provoquent souvent des doutes, une perte de sommeil, du stress…

Ils engendrent souvent des refus de se connecter ou de se trouver des excuses pour ne pas se mettre en ligne régulièrement.

l’impact émotionnel et la patience que demande ce genre de travail est propre à chacune.

Le fait de gagner de bons gains en cam ne certifie pas le bien-être du performer webcam.

Je suis certaine que dans toutes les camgirls qui réussissent à bien vivre de cette activité toutes n’étaient pas forcément faites pour cela à la base.

Là entre en jeu la force de caractère qui varie selon les personnes. C’est compliqué mais « je ne lâche rien, je crois en moi je crois en cette activité ». Ou l’inverse je baisse les bras et j’arrête aux premières  complications rencontrées.

Liste des sites à bannir

Puis il y a des sites qui ne méritent pas votre présence, qui vous mentent, qui ne vous protègent pas si nécéssaire… Sur ce point contactez moi toujours en privé je vous donnerai la liste des sites à bannir des anciens comme des  nouveaux.

À l’inverse l’activité de performer webcam est pour nombreuses d’entre nous une bulle d’air.

Nous sommes nombreuses à ne pas rencontrer de difficulté. Les filles qui sont « multi-sites » s’exposent plus que les autres aux difficultés sans pour autant gagner autant ou plus que les autres.

Le mot de la fin

Nombreuses ont aussi retrouver confiance en elles face aux compliments incessants des viewers.

À chacune son ressenti, à chacune son expérience. Mais si en effet vous perdez le « smile », alors pensez à vous reposer, à changer d’air, et à stopper si votre santé est affectée.

Laisser un commentaire