Femme sexy couché sur un matelas

Carnet de route d’une hôtesse webcam débutante



Dans cet article, je vais vous donner des conseils à suivre lors de vos débuts sur un site de webcam.

Quelques mises en garde avant de commencer

Gardez à l’esprit que de devenir camgirl n’est pas anodin : se balader sur un site par curiosité et s’y inscrire comme hôtesse est une chose, mais débuter réellement l‘activité est une autre histoire. A ce sujet, savez-vous que 80 % des camgirls inscrites sur un site ne se connecteront jamais par la suite !

Pour commencer, je tiens à vous préciser que sur internet de nombreux sites de cam’ font de la publicité pour recruter des hôtesses webcam en leur promettant parfois jusqu’à 5 000 euros par semaine. Heu… comment dire… si c’était le cas, nous serions toutes camgirl non ?

Ne soyez pas dupe de ce genre d’annonce mensongère, jamais une camgirl ne gagne 5 000 euros par semaine en débutant. En revanche, certaines stars de la cam’ peuvent atteindre ces sommes après des années de travail et de sérieux. Moralité, visez le long terme, c’est plus rentable.

Prenez donc le temps de choisir le bon site avant de vous inscrire. Préférez les sites à taille humaine plutôt que les usines. Vous y serez davantage respectée par les clients et par l’encadrement.

Vous le savez peut-être déjà, mon préféré c’est Desir-Cam ! Je vous le conseille en priorité pour les raisons suivantes :

  • – Ils refusent de travailler avec les studios de modèles étrangères et n’acceptent que les modèles francophones
  • – L’équipe répond chaque jour aux mails des nouvelles hôtesses ainsi que par téléphone si vous les appelez
  • – Ils mettent à votre disposition un kit de démarrage afin de vous aider lors de vos premières connexions
  • – Ils vous proposent un coaching gratuit
  • – A l’inverse de nombreux sites, ils n’enregistrent pas vos shows afin de les utiliser comme publicité sur internet et cela est primordial pour préserver votre image
  • – Le site rémunère ses hôtesses chaque mois

Comment s’équiper ?

N’oubliez pas que pour devenir camgirl, il faut une webcam de qualité HD, un micro et une connexion internet haut débit. Je préconise d’ailleurs une connexion par câble plutôt que par wifi. Il faudra également que votre ordinateur
soit munit d’adobe flash Player à jour. Sans tout cela vous ne pourrez vous connecter avec succès.

Une fois votre site choisi, il faut penser à s’inscrire, cette inscription est toujours gratuite.

Mais avant votre inscription je vous conseille de vous munir dès le début de jolies tenues sexy (bas porte jarretelle, talons, sous vêtements…) Ne vous connectez pas en jean gros pull, vous allez travailler sur un site pour adultes, plus vous serez sexy, plus vous attirerez la foule et ce, dès le début.

Pensez également à vous munir de sextoys. Un seul fera l’affaire pour débuter, mais il est nécessaire de s’en procurer davantage par la suite car les clients en raffolent et les doigts ne leurs suffisent pas…

Pensez également à acheter du lubrifiant. Cela est très important, car le sextoys n’est pas un vrai sexe d’homme et peux vraiment irriter lors d’utilisations répétées.

Pour les débuts n’investissez pas trop mais vous devrez vous munir du minimum tout de même. Si l’activité vous plaît au bout de quelques semaines alors utilisez vos premières payes de camgirl pour vous équiper comme une pro.

Bien démarrer

Durant votre inscription il vous sera demandé vos noms, prénoms, adresse postale, numéro de téléphone, mail, un scan de votre pièce d’identité ainsi qu’une photo. Faites en sorte que cette dernière soit de bonne qualité, pensez qu’elle va vous servir de vitrine. Toutes ces informations restent bien évidemment confidentielles.

Une fois votre inscription validée par le site, vous allez recevoir des mails de confirmation selon les sites. Pensez à bien les lire, en général ces mails comportent de nombreux conseils pour démarrer dans de bonnes conditions.

Vous allez alors pouvoir vous connecter à l’aide de vos identifiants dans votre « compte hôtesse ». Ce dernier ne doit pas avoir de secret pour vous car c’est là que vous rajouterez de nombreuses photos, lirez les messages envoyés par vos clients et y répondrez, consulterez vos gains au fur et à mesure de vos shows…

En règle générale, quand vous vous connectez vous apparaissez à la webcam dans un salon free (gratuit), c’est à dire que tous les clients qui le désirent peuvent venir tchatter avec vous sans être obligé de payer. Dans ce cas vous n’êtes pas rémunérée car cela consiste seulement à faire connaissance.

Par la suite, ils peuvent soit vous donner des tips, c’est à dire des pourboires (dans ce cas, remerciez-les en montrant vos seins par exemple), soit ils peuvent vous demander en show privé ou semi-privé. Dans le premier cas, vous serez en tête à tête avec le client, vous pourrez même le voir si celui-ci met sa webcam. Dans le cas du second, un client principal vous prend un show privé mais il accepte que d’autres clients puissent venir vous « matter » (en payant également) sans pouvoir participer à la conversation. Ces espions ne peuvent ni entendre, ni écrire. Ils ont eu juste accès à l’image. La plupart des sites fonctionnent comme cela, d’autres ne fonctionnent qu’avec des tips et les shows ont lieu en salon free.

Le « free » paraît souvent ingrat pour une hôtesse qui débute car les clients vous voient mais vous ne les voyez pas et ils sont parfois plusieurs dizaines à vous écrire en même temps et de ce fait, il est très difficile de s’y positionner au début. Cependant comprenez bien que le « free » représente votre vitrine, il suffit en général de quelques connexions pour s’y sentir bien.

Pour votre première connexion, choisissez bien le moment où vous pourrez rester connectée deux à trois heures minimum afin de pouvoir vous familiariser avec le fonctionnement du site et commencer à vous faire connaître. Choisissez également une pièce très claire ou ajoutez-y une lumière suffisante (attention au contre-jour).

Je vous conseille fortement de garder un rythme régulier les trois ou quatre premiers mois pour ne pas être obligée de recommencer tout depuis le début. Je m’explique : si vous faite une apparition à la webcam de temps en temps, vous ne fidéliserez pas vos clients. Ces derniers ont besoin d’apprendre à vous connaître et de vous voir régulièrement.

Si vous n’êtes pas à l’aise lors de vos premières connexions, n’hésitez pas à préciser que vous êtes nouvelle et qu’il vous faudra un peu de temps pour vous familiariser avec le fonctionnement du site. La sincérité et l’authenticité sont bien souvent très efficaces.

Dans votre « salon free » n’hésitez pas à mettre le son surtout au début, c’est très apprécié des clients et pour vous cela sera beaucoup plus facile de répondre par oral plutôt que par écrit. Vous pourrez ainsi répondre à tous les clients et de manière plus rapide.

J’espère qu’après lecture de cet article vous comprendrez que pour devenir une camgirl expérimentée il faut miser sur la longévité. En suivant mes conseils vous construirez de bonnes bases dès le début et cela vous permettra, je l’espère, de prendre du plaisir dans votre activité comme je le fais moi-même depuis 15 ans.

N’oubliez pas que si je vous propose de vous coacher gratuitement, c’est pour vous éviter les désagréments et les pièges que j’ai pu rencontrer tout au long de mon parcours. Et oui, comme tout le monde, il m’est arrivé des galères : sites pas très honnêtes, clients un peu lourds… Bien sûr la liste est non exhaustive et je reste à votre disposition si vous voulez qu’on parle de tout ça de manière privée.

N’oubliez jamais de rester maître de votre salon et de vous laisser guider uniquement par VOTRE PLAISIR !

Je vous souhaite de bonnes connexions à toutes…

Laisser un commentaire